Antibes et Cannes en trois jours

Alors que tout le monde est en vacances en train de profiter du soleil et de poster des photos de la mer, il a été tentant de s’organiser un petit week-end en Côte d’Azur pour découvrir les joies du sud.

Départ en train (très tôt) de Strasbourg pour un trajet de 8h30 jusqu’à Antibes le jeudi matin et retour prévu le dimanche midi, pour être de retour le lundi au boulot !

Mon ami et moi-même avons réservé un Airbnb avec le logement entier pour 3 nuits, et il était idéal ! Très beau et design, parfaitement équipé pour y vivre, une terrasse sans vis-à-vis, situé à 10min de la gare et en plein centre-ville (et à un prix très raisonnable pour le lieu). Je le recommande ! https://www.airbnb.fr/rooms/23991066

L’avantage d’Antibes est que la ville est située à 20 minutes en TER de Nice et 10 minutes de Cannes, ce qui permet de ne pas avoir besoin d’utiliser la voiture et d’accéder facilement à différentes grandes villes et donc paysages.

Cannes

Nous avons tout d’abord choisis de visiter Cannes le temps d’une journée.

Île de Saint-Honorat

C’est l’une des deux îles de Lérins avec l’île de Sainte-Marguerite, toutes les deux situées dans la baie de Cannes. Elles sont accessibles en bateau depuis la Planaria sur le quai du large. Nous avons payé nos billets 14.5€ par personne sur internet (moins cher que sur place) juste avant le départ, et il suffisait de présenter le mail reçu suite à l’achat au port.

L’île est un havre de paix privé de 40 hectares protégé et entretenu par les moines de l’Abbaye de Lérins qui y vivent. Nous avons fait le tour de l’île pour découvrir les bois de pins d’Aleps et les pins parasols, le long des chemins bordés d’eaux turquoise où l’on peut se baigner, l’exposition sur la vie des moines, ainsi que les cinq monuments historiques : la tour-monastère, la chapelle Saint-Sauveur, la chapelle de la Trinité et les deux fours à boulets Napoléoniens.

Nous y sommes restés 2h le temps d’en faire le tour, puis retour à Cannes !

Nous nous sommes promenés dans les rues de Cannes sans objectif précis en tête et nous avons pu découvrir ces lieux :

L’église Notre Dame d’Espérance

Elle offre une belle vue sur la ville de Cannes, on y accède grâce aux petites rues montantes du quartier du Suquet.

La croisette, les marches de Cannes…

Passage obligatoire pour les lieux emblématiques de la ville que sont la croisette et les marches.. Rien d’extraordinaire honnêtement. Les marches sembles toutes petites par rapport à la façon dont on peut les imaginer à la télé. La croisette regroupe tous les hôtels et magasins de luxe.. passionnant !

Nous sommes passés devant quelques uns des murs peints qui embellissent la ville, et notamment (sur la deuxième photo) place Cornut-Gentille l’œuvre qui représente le cinéma français.

Nous avons vu la mairie, la grand roue, les plages qui bordent la ville.. mais nous avons surtout trouvé refuge pendant cette période de canicule dans un pub anglais, « The Kingdom Pub » avec la pinte à 5€.. assez rare à Cannes ! Petite terrasse, déco sympa à l’intérieur, billard.. tout ce qu’il nous fallait !

Antibes

Notre deuxième journée était destinée à visiter Antibes (sous 36°C, adorable).

Le musée Picasso

Je sais c’est des drôles de photos pour un musée.. mais il faut dire que notre attention était davantage portée sur la vue depuis ses fenêtres que sur le contenu du musée. Nous nous attendions à des œuvres inédites, des histoires sur la vie de Picasso, mais nous avons seulement découvert des brouillons de l’artiste, ressemblant plutôt à des dessins d’un enfant de 3 ans.. pas terrible quoi. Surtout pour 8.5€ par personne !

Port Vauban, le nomade, plage de la Gravette et marché provençal.

Passage par la vieille ville le matin pour découvrir les différents marchés et notamment le marché provençal où on a pu trouvé houmous, tapenades en tout genre, olives de toutes les couleurs et pour tous les goûts.. on a bien mangé ! Forcément c’est truffé de touristes comme nous alors les prix sont assez élevés, mais la qualité est bonne.

Puis direction le port Vauban où se trouve le Nomade, œuvre d’une dizaine de mètres de Jaume Plensa. Sur le port on y retrouve les plus beaux yatchs de la Méditérannée (parait-il) et non loin on retrouve la plage de la Gravette remplie de parasols colorés. Nous nous y sommes baignés malgré le monde sur la plage, et nous avons trouvé l’eau assez sale, remplie d’algues qui gisent à la surface de l’eau.

 

 

Ce week-end était surtout destiné à se reposer de notre côté, alors les visites n’ont pas été nombreuses surtout vu le nombre de touristes en plein mois de juillet.. mais nous avons tout de même apprécié l’air de la mer !

Laisser un commentaire